plantes

Sureau noir (Sambucus nigra),” Ruis, la plante du passage”

Sureau noir (sambucus nigra)

“Ruis, la plante du passage”

Dans le calendrier des arbres celtiques ‘Ruis’ c’est le 13 Ième et le dernier. Il symbolise la mort de la nature, l’hiver et donne ainsi la possibilité à la nature de renaître. Pour les celtes il représente la vitalité , la vie éternelle et la renaissance.
Il perd ses feuilles après tous les autres et dès le mois de février, avant toutes les autres ses feuilles apparaissent !

Il lui octroi aussi la qualité de faciliter le passage entre les deux mondes. Le Druide confectionnait les flûtes magiques qui lui permettaient de communiquer avec les âmes défuntes et ses rameaux couverts de baies servaient aux rites funéraires.

Dans la mythologie nordique : Le sureau est consacré au dieu du tonnerre  Thunar et il a donc un pouvoir de protection contre la foudre.

Au moyen âge le vinaigre surard était couramment fabriqué par les apothicaires. On le conseillait pour ses propriétés résolutives, sudorifiques, antirhumatismales et sa propension à chasser l’excès d’eau.

Aujourd’hui , avec la reconnaissance de ses propriétés anti-inflammatoires ainsi que sa richesse en anti-oxydants et diurétique, elle est reconnu comme une plante médicinale précieuse.

L’élixir floral de sureau nous aide à retrouver notre enfant intérieur notre joie de vivre, aide à s’alléger en ce monde des fardeaux inutiles. Nous redonne de la vitalité et nous aide à nous régénérer.

Nous pouvons aussi profiter de ses qualités anti-inflammatoire et diurétique dans une infusion de  fleurs  bien sèches ou en décoction pour un usage externe .